Charles Reymondon dans Sexpol

   Charles Reymondon dans Sexpol. Documents et présentation par Philippe Pissier

Charles reymondon dakar anne es 50

J’ai connu Charles Reymondon (dont le nom de presse était Baruch) en 1989, par le biais de feu l’ami Pierre-André Dujat (celui qui dactylographia les carnets manuscrits de Jean Carteret) et d’une salle de conférences et ateliers ésotériques sise rue Amelot, à Paris, où ce même Pierre-André l’avait incité à parler devant auditoire (fort réduit, au demeurant). Nous devînmes amis, il signa le « Manifeste du Réseau 666 » (lequel réseau était d’ailleurs à son déclin), et je passais souvent le voir rue des Trois-Frères, dans le dix-huitième, avec Pierre-André le plus souvent.
    Cet ami de Raymond Abellio (il servit de modèle à l’abbé Domenech de la célèbre trilogie romanesque abelienne), féru de métaphysique, de sexo-politique, d’histoire et d’à peu près tout quand j’y songe bien, était intarissable. Je me souviens être souvent arrivé à midi pour juste déjeuner avec lui, et devoir repartir par le dernier train de banlieue, tard dans la soirée. Je puis dire que si j’ai acquis une première formation pour ce qui est de l’articulation géopolitique/métaphysique, c’est bien à lui que je la dois. Mes lectures passées d’Abellio étaient une chose, mais se faire instruire en personne par un personnage d’Abellio, cela en était une autre — et exigeait d’ailleurs d’énormes efforts en termes de rigueur intellectuelle de la part de ma psyché peu disciplinée de l’époque.
    Je ne me souviens plus de tout ce qu’il m’avait raconté sur son passage à Rome (il avait été prêtre), mais je me souviens clairement l’avoir entendu me dire qu’il avait vu le sépulcre de Marie-Madeleine dans les sous-sols du Vatican, à la suite d’une périlleuse excursion souterraine ! Je n’ai plus aucun souvenir des détails de la description, mais « l’onde » de la description elle-même reste vivace en moi.
    Je me souviens de son œil de verre, il avait perdu l’un de ses yeux (le gauche ? le droit ? je ne sais plus, je n’ai pas sous la main l’unique photo où je pose avec lui sous les arcades de Castelnau-Montratier, dans le Lot) à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, s’étant rué au Central Téléphonique de Lyon — déserté par les nazis — pour y décrypter sans doute les derniers messages expédiés par ceux-ci. Mais voilà, l'établissement avait été piégé et l’une des charges manqua de le tuer.
    Après sa mort, en 2000, je décidais de scanner et donc sauver les articles qu’il avait rédigés pour la revue « Sexpol », et quelques autres textes, qui furent publiés en ligne sur feu le site « Magick Instinct ».
    Voici une présentation de Charles par ses proches maristes : http://www.marcellin-fillere.com/charles.php
    J’espère qu’un jour l’on pensera à rééditer (notamment) la « Lettre à Marianne sur les quatre sexes féminins et quelques autres questions » (1980), la « Lettre à Hélène » (1982), le « Petit Testament ou l’Histoire de mes Amis depuis Adam et Eve» (1985), ouvrages confidentiels d’une écriture géniale mais qui exigent une pause à chaque demi-page, tellement la surcharge informationnelle donne le vertige.

Philippe Pissier, juin 2016.

Coversexpol16
    Sexpol16txt copieSexpol16txt copie (109.88 Ko)

 

 

 

 

 

Coversexpol20Sexpol20txt copieSexpol20txt copie (58.16 Ko)

 

 

 

 

 

 

Coversexpol24
    Sexpol24 copieSexpol24 copie (119.76 Ko)

Illusexpol24

 

 

 

 

 

 

Coversexpol25Sexpol25txt copieSexpol25txt copie (99.87 Ko)

 

 

 

 

 

 

Coversexpol27Imagesexpol27Sexpol27 copieSexpol27 copie (90.97 Ko)

 

 

 

 

 

 

Coversexpol31Sexpol31 copieSexpol31 copie (72.2 Ko)

 

 

 

 

 

 

Coversexpol33Sexpol33txt copieSexpol33txt copie (88.75 Ko)

 

 

 

 

 

 

Coversexpol36Sexpol36txt copieSexpol36txt copie (25.17 Ko)

 

 

 

 

 

 

Coversexpol37 38Illusexpol37 38Sexpol37 38txt copieSexpol37 38txt copie (65.15 Ko)

 

 

 

 

 

 

Et un extrait des Lettres à Marianne, sur les 5 orgasmes féminins (1980) : Les 5 orgasmes fe minins extrait de lettre a marianne par charles reymondonLes 5 orgasmes feminins extrait de lettre a marianne par charles reymondon (19.11 Ko).

 

13553303 1070498979696097 1463205836 n

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau